Amini - Trotabas - NAjand

Exposition du 10 au 31 décembre 2015


Vajid Amini

Peinture de Vajid AMINI - acrylique
Peinture de Vajid AMINI - acrylique -

Françoise Trotabas

Peinture à l'huile sur écorce d' eucalyptus de Françoise TROTABAS -  "Le rouge gorge"- 2015
Le rouge gorge - Peinture à l'huile sur écorce d'eucalyptus - 2015

Née à Lyon en 1961 et diplômée en 1985 de L’ENSBA (École Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris) Françoise Trotabas expose depuis longtemps dans de nombreuses galeries ou salons, à Paris, en banlieue ou en province.

Après de longues années de travail à l’aquarelle, c'est l’acrylique qui est finalement devenu son moyen d’expression privilégié, cette technique lui offrant plus de possibilités pour sa création picturale.

Elle aime jouer et transformer la nature ; au gré de ses promenades, dans les jardins, sur les chemins de terre, au bord de l’eau, ou même sur les trottoirs de Paris, elle récolte des éléments naturels qui lui serviront pour ses créations ainsi que pour ses installations et mobiles. La nature est remplie de formes tantôt étranges, tantôt gracieuses, rugueuses ou bien lisses, sombres ou colorées. Pour elle, observer cette diversité est un émerveillement sans fin et la partager est un plaisir inégalable. Françoise Trotabas recueille ainsi graines, noyaux, écorces, branches et ramasse aussi les feuilles des arbres qu'elle met sous presse pour les faire sécher afin de les coller ensuite sur ses tableaux.

La danse des couleurs et la composition peuvent alors commencer : dans des œuvres très colorées où les touches fluides se superposent et se croisent, les coups de pinceaux sont des jeux visuels et graphiques qui ressemblent à une écriture réinventée. Elle découpe et maroufle des papiers qui se fondent et s'harmonisent avec les éléments naturels collés sur la toile, surface que l'artiste morcèle parfois pour mieux créer un espace infini où chacun peut y trouver une ouverture poétique.

Elle travaille souvent sur des formes carrés, pouvant être assemblées en diptyque, triptyque, voire même quadriptyque, ce qui lui laisse le choix de composer son oeuvre finale à la verticale ou à l'horizontale, suivant son inspiration et le lieu d’exposition.


Mehrzad Najand

Peinture de Mehrzad Najand - diametre 15 cm - acrylique sur toile -  Danse avec les ombres " - 2015
Danse avec les ombres - Danse avec les ombres - ø 15 cm - 2015

La poésie du quotidien donne envie de peindre. Contempler la ville, observer son activité d'un regard attentif, me permet de créer une composition. Le va-et-vient d'ombre et de lumière parvient à drainer une infinie diversité dont j' essaye de témoigner à travers mes œuvres.

 

Mehrzad Najand


Accrochage